Écrit par Anthony Maison

Rencontre avec Cap Collectif

Découvrez Cap Collectif, la première startup résidente de JoliCampus.

Publié le

Cap Collectif, startup résidente de JoliCampus, prend aujourd’hui la parole. Rencontre avec son équipe.

Présentation de l’équipe

Nous sommes Cyril Lage et Maxime Arrouard, fondateurs de Cap Collectif, une société que nous avons montée en juillet 2014 suite au succès rencontré par un de nos premiers projets : Parlement et Citoyens, lancé il y a déjà quelques années.

Cap Collectif, c’est quoi ?

Cap Collectif est une startup experte dans le domaine de l’intelligence collective, qui conçoit des applications de concertation en ligne.

Qu’est-ce qui vous a poussé à créer cette startup ?

L’idée a germé avec Parlement & Citoyens. De nombreuses entreprises et institutions s’intéressaient à cette plateforme, ce qui nous a motivé à la rendre plus scalable et plus ergonomique. Pour répondre à ces nouveaux enjeux, nous avons naturellement décidé de créer une société, Cap Collectif, pour porter d’autres projets tout en faisant grandir notre expertise et le socle technique de nos produits.

Comment avez-vous construit cette plateforme de concertation en ligne ?

Lors de la création de Cap Collectif, notre première décision a été de reprendre intégralement le développement de l’application pour la rendre plus performante et pérenne. Nous nous sommes reposés sur l’expertise et les compétences de l’agence JoliCode qui nous accompagne au quotidien pour propulser techniquement les projets de nos clients.

Comment travaillez-vous au quotidien ?

Cap Collectif est l’archétype de la startup. Nous travaillons beaucoup, mais de façon détendue et sans s’astreindre à des horaires fixes. Nous partageons les locaux avec l’équipe JoliCode, ce qui permet aussi de rythmer nos réunions de travail avec eux, et d’organiser quelques parties de jeux-vidéo (rires). Plus sérieusement, le développement de notre application est piloté en mode agile, notamment quand il s’agit de planifier de nouvelles fonctionnalités que nous souhaitons expérimenter et/ou développer pour nos utilisateurs. Nous avons pour habitude de travailler dans la transparence et dans la proximité, c’est pourquoi la porte de nos locaux leur est toujours grande ouverte.

Cap Co

Qui sont vos clients ?

Nos clients ont des profils réellement différents (organisations publiques, privées ou associatives) mais qui conçoivent tous l’intelligence collective de la même manière que nous : comme un moyen d’accroître leur efficacité, de renforcer la confiance et l’adhésion de leur communauté au sein de leur environnement respectif.

Qu’est-ce qui vous différencie de la concurrence ?

Quand nous avons créé Parlement & Citoyens, nous souhaitions une solution différente de ce qui existait déjà. À l’époque, d’autres plateformes collaboratives étaient présentes, mais nous avons vite observé leur caractère limité : simple partage de documents, agendas, système de chat et forums basiques. Nous avions l’envie et le besoin d’apporter un nouveau souffle à cela. Depuis la création de cet outil, nous sommes ravis de voir les dynamiques participatives monter en puissance et les initiatives se multiplier. Aujourd’hui, Cap Collectif est la seule plateforme qui permette d’organiser des processus consultatifs adaptés aux besoins des utilisateurs, là où les autres outils restent dans une logique de forum ou de commentaires. Nous essayons de maintenir un haut niveau d’expertise.

CapCo2

Comment cette initiative est-elle adoptée par les internautes ?

L’expérience de Parlement & Citoyens a démontré le désir de participer des citoyens dès lors qu’on leur propose une démarche cohérente et transparente, qui leur permet d’évaluer la façon dont leur parole est prise en compte. Cela s’est ensuite confirmé avec nos premiers clients, puisque le nombre de personnes qui participe à leurs consultations est en constante augmentation.

Quelle a été la plus grosse difficulté à laquelle vous avez été confrontés sur ce projet ?

Certaines personnes pensent parfois qu’il suffit de mettre notre site en ligne pour que les gens se mettent à participer. Ce n’est pas une difficulté en soi, mais il faut savoir amener la communauté participante à s’investir dans le projet collaboratif. La réussite sur ce type de projet passe donc obligatoirement par une communication adéquate. Sans cela, aucune mobilisation n’est possible.

Quelles sont les perspectives pour Cap Collectif ?

Nous sommes convaincus que l’intelligence collective deviendra incontournable dans les années à venir, tant dans le management des entreprises que dans l’élaboration des politiques publiques. Notre ambition est donc de poursuivre le développement de notre plateforme afin d’en faire une solution de référence, notamment au sein des institutions publiques qui ont impérativement besoin de renouer le contact avec les citoyens. Cette problématique n’étant pas propre à la France, nous envisageons également de traduire notre outil dans d’autres langues pour le rendre accessible dans d’autres pays.